Abilio Diniz, infatigable

Abilio Diniz, infatigable

Abilio Diniz (Lemonde) rencontre les créateurs du groupe Carrefour dans les années 1970. Il prend exemple sur leur réussite pour faire croître sa propre chaîne. GPA, ou Grupo Pão de Açúcar trouve ses racines dans la boutique ouverte par son père. À la fin des années 1950, le père d’Abilio Diniz pense déjà que le commerce écrira son avenir avec les grandes surfaces.

Abilio Diniz a toujours la volonté d'investir

Depuis son retrait du groupe GPA, Abilio Diniz s'occupe de BRF et cherche de nouvelles possibilités d’investissement. Il est nommé président du conseil d’administration de BRF (Brasil Foods), un géant de l'agroalimentaire au printemps 2013. Appuyé par un partenaire de premier plan, Abilio Diniz revient dans le domaine de la distribution brésilienne à la veille de ses 80 ans. En décembre 2014, la société de capital-risque Peninsula, fondée par les Diniz, annonce l'acquisition de 10% du capital de la filiale brésilienne de Carrefour.

Un chef d'entreprise qui a surmonté les difficultés

Abilio Diniz est membre du Conseil Monétaire National dans les années 1980, en pleine phase d'inflation démesurée. Au moment de la campagne présidentielle de 1989, il est pris en otage par un groupuscule "d’extrême gauche". Délivré au bout de 7 jours, il restera traumatisé à jamais par cette expérience. A la toute fin des années 1990, le Grupo Pão de Açúcar se rapproche commercialement et financièrement du groupe français Casino. Au début de la décennie 1990, en pleine crise, le groupe GPA géré par Abilio Diniz rencontre de graves difficultés financières.

Abilio Diniz est diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas dans sa ville natale, où il a étudié depuis 1956. C'est en 1929 que sa famille, d’origine portugaise, émigre au Brésil. La deuxième ville du Brésil a vu naître Abilio Diniz en décembre 1936.

Abilio Diniz est un homme attaché aux valeurs : le sport, la famille,etc.

Prônant le contentement et la stimulation des collaborateurs dans les sociétés, le "capitalisme responsable" consiste en un courant créé sur le continent américain auquel appartient Abilio Diniz. Ancien joueur de football, ayant aussi exercé la boxe et la musculation, le chef d'entreprise est un athlète accompli qui débute chaque jour par du sport. Créateur du groupe de football d’Audax, destiné à repérer les jeunes talents, l'entrepreneur appartient par ailleurs au comité consultatif du São Paulo Futebol Clube. Vouant un culte à Sainte Rita, la sainte des situations perdues, Abilio Diniz est catholique pratiquant.

Le partenariat avec Casino, une aventure inaboutie

La fusion de Carrefour Brésil avec GPA échouera du fait du barrage du patron du groupe Casino et de l’abandon de la Banque Brésilienne de Développement. Dès 2012, Casino a la main mise sur Grupo Pão de Açúcar. C’est la désunion et quelques semaines plus tard le départ d’Abilio Diniz de la présidence du conseil d’administration. Abilio Diniz revend 1 Mi$ d’actions au groupe Casino et promet de céder le contrôle du groupe GPA sept années plus tard au PDG de Casino. GPA renoue avec sa stabilité financière après la crise et commence les pourparlers de collaboration avec Casino. Il doit affronter la concurrence du groupe Carrefour sur ses terres brésiliennes.